Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal du petit-fils d’un soldat du corps expéditionnaire russe en 1916 : Simon Rikatcheff-54-La Russie aux Archives départementales de la Côte-d’Or (1790-2005)- Soldats russes bloqués en Bourgogne après la fin de la Grande Guerre

Publié le par Jean-Paul Ancier

Mercredi 11 octobre 2017, 20 h, conférence d’Édouard Bouyé, directeur des Archives départementales de la Côte-d'Or « La Russie aux Archives départementales de la Côte-d’Or (1790-2005) ».

Un événement : la Russie à l’honneur aux ADCO.

Cela se passait salle des Conférences du Musée du pays Châtillonnais (Vase de Vix) à Châtillon-sur-Seine (dans le cadre de « Cultures sans frontières. Festival en pays châtillonnais », organisé par l’association Châtillon-Scènes)

Le fil rouge de la conférence, illustrée d’une projection :

Voyageurs dijonnais en Russie au Siècle des lumières, soldats des armées napoléoniennes aux prises avec le terrible hiver 1812, les emprunts russes, l'alliance franco-russe entre le Tsar et la République, les soldats russes bloqués en Bourgogne après la fin de la guerre entre les Soviets et l'Allemagne fin 1917, la naissance et organisation du Parti communiste en France en 1919-1922, les partisans soviétiques dans les mouvements de Résistance, les spectacles des ballets russes, l'enseignement de la langue russe à Dijon : autant d'histoires à découvrir, autant de documents à lire et à voir, autant de traces laissées par la Russie dans les Archives départementales de la Côte-d'Or depuis plus de deux siècles.

Ce voyage dans le temps et dans l'espace a permis aussi d’évoquer la multiplicité des ressources disponibles dans les 28 km linéaires d'archives conservées (!) et communiquées par les ADCO.

Le centenaire de la Révolution d'Octobre 1917, césure majeure dans l'histoire du pays -et du monde- est ainsi l'occasion d'un coup de projecteur sur la Russie.

Evidemment, le thème des soldats russes bloqués en Bourgogne après la fin de la Grande Guerre ne pouvait qu’intéresser le descendant de soldat russe.

Conférence passionnante de bout en bout, émaillée de traits d’humour.

Ce fut l’occasion d’évoquer brièvement le destin du CER et de deux de ses membres, Simon Rikatcheff et Fedor Prokofieff (venu avec 60 de ses camarades à Bligny-sur-Ouche depuis le camp du Courneau en janvier 1918).

Merci à Edouard Bouyé pour sa bienveillance et sa qualité d’écoute.

L’opportunité également de découvrir de nouvelles cotes à explorer aux ADCO. De bonnes choses à venir !

Heureuse initiative : la publication d’une petite plaquette, dans la collection du Document du mois, Octobre 2017, La révolution bolchevique vue de Bourgogne-Franche-Comté.

Commenter cet article