Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1917, Le Limousin et la Révolution russe, Regards inversés-Annie Manigaud & L’Association La Courtine 1917

Publié le par Jean-Paul Ancier

Fiche : 1917, Le Limousin et la Révolution russe, Regards inversés

Auteurs : Annie Manigaud & L’Association La Courtine 1917

Edition : Les Ardents Editeurs

Nombre de pages : 192 pages. Date de parution : 25/08/2017.

Description de l’ouvrage par l’éditeur :

« 1ère partie : Mobilisé en 1916, Marcel Body, un jeune ouvrier limousin de 22 ans, se porte volontaire pour la Russie et assiste à la révolution en 1917. Il entre « en communisme », se vouant à un mouvement promettant paix, émancipation et égalité, notamment au sein du Komintern. Il côtoie alors Lénine et Alexandra KollontaÏ, emblématique figure féminine de la révolution. Mais les dérives du régime provoquent la rupture et son retour en France en 1927. Ses critiques lui valent d’être un des premiers exclus du parti communiste.

2e partie : Quelques mois après le déclenchement de la révolution dans l’empire tsariste, 10 000 soldats russes appartenant aux régiments initialement venus renforcer l’armée française sur le front sont isolés en raison de leur soutien à la vague révolutionnaire qui bouleverse leur pays.

En juin 1917, en Creuse, ils se mutinent et transforment le camp de la Courtine en soviet. Par leur geste, la révolution de février résonne à l’ouest. En septembre, après avoir subi trois jours de tirs d’artillerie, les mutins se rendent. Encasernés à la Courtine et au camp du Courneau en Gironde, puis enrôlés pour nombre d’entre eux dans des compagnies de travailleurs principalement dans l’est de la France, quelques 5 000 soldats, qualifiés d’ « irréductibles », vont connaître l’emprisonnement sur l’île d’Aix, les compagnies disciplinaires ou le bagne en Algérie. S’ils accueillent avec ferveur la révolution d’octobre, le gouvernement de Lénine n’obtient leur retour en Russie soviétique qu’en 1919 et 1920.

Cette étude croisée permet une approche originale des révolutions russes en inversant le regard. Observée depuis une terre de gauche, à la fois point de départ et d’arrivée d’hommes mêlés à ces révolutions, cette page de l’histoire mondiale s’éclaire d’un jour nouveau à travers l’exemple du Limousin.

Les auteurs

Ouvrage réalisé par Anne Manigaud et l’Association La Courtine 1917, publié par les Ardents Éditeurs.

Anne Manigaud.

Professeur d’histoire-géographie, auteur d’un mémoire de maîtrise sur Marcel Body sous la direction de Claude Pennetier (directeur du Maitron) et d’Antoine Prost,
à Paris I-Panthéon-Sorbonne-C.H.S. (Centre d’histoire sociale). Elle est cofondatrice de l’association Mémoire ouvrière en Limousin et membre de PR2L (Pôle international de ressources de Limoges et du Limousin pour l’histoire du monde du travail et de l’économie sociale).

L’association La courtine 1917.

La Courtine 1917 est une association nationale créée en 2014 qui a pour but d’organiser et de soutenir des initiatives visant à faire connaître l’histoire du corps expéditionnaire russe pendant la guerre de 14-18 et tout particulièrement l’histoire de la mutinerie des 10 000 soldats de la 1ère brigade à l’été 1917 au camp militaire de la Courtine en Creuse. L’association organise des colloques, des conférences, des expositions et des rassemblements. Elle édite également des revues périodiques et reçoit le soutien de nombreux historiens qui collaborent à des travaux de recherches. »

Commentaires :

En première impression, la deuxième partie m’attire davantage car elle semble correspondre à mes recherches actuelles sur le CERF.

L’iconographie est abondante avec quelques raretés.

La bibliographie de la deuxième partie est brève.

A lire et travailler le moment venu quand il sera temps d’écrire le chapitre consacré à mon grand-père.

 

 

 

Supplément :

Dans le cadre du Centenaire, La Courtine 1917 a, entre autres manifestations, présenté une exposition itinérante 1915-1920 Le Corps Expéditionnaire russe en France dont la rédaction et la conception ont été confiées à Rémi Adam.

Un catalogue de l'exposition a été édité. Je le recommande.

Commenter cet article