Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"La Gazette des Ardennes- Edition Illustrée"- N°64 Du 8 avril 1918

Publié le par Jean-Paul Ancier

(Page 7)
(Page 7)

Trouvée sur le site de la bibliothèque de l'Université d'Heidelberg (Allemagne).

Je me demandais pourquoi...

Le 8 avril 1918, "La Gazette des Ardennes" revient en page 7 sur l'arrivée du Corps Expéditionnaire Russe à Marseille. L'événement date du 20 avril 1916... deux ans auparavant.

Cette parution n'est pas le fruit du hasard.

Le 3 mars 1918 fut, en effet, signé le traité de Brest-Litovsk entre les gouvernements des empires centraux menés par l'Empire allemand et la république russe bolchevique, issue de la révolution d'Octobre. Il mit fin aux combats sur le front de l'Est au prix d'énormes concessions territoriales (Pologne, partie de l'Ukraine, pays Baltes (Lettonie, Lituanie, Estonie, occupation de la Finlande).

Ce traité permit ainsi à la "Triplice" de se concentrer sur le front de l'Ouest.

Dès le 26 novembre 1917, la Russie soviétique avait signé un cessez-le-feu séparé avec l’Allemagne.

Il y a donc un peu, beaucoup, d'ironie de la part du rédacteur de cet article à revenir sur la "force inépuisable de l'Empire russe"...

Journal de propagande et d’information, "La Gazette des Ardennes" paraît du 1er novembre 1914 au 8 novembre 1918, sous l’égide des autorités allemandes (le Service des Renseignements de l’armée allemande), pendant l’occupation du département des Ardennes, à l'arrière immédiat de la zone des combats .

Le journal diffuse des extraits de dépêches officielles et de journaux allemands, français et anglais. Ses articles soigneusement choisis et censurés sont orientés par une ligne éditoriale pacifiste et anglophobe.

Cette entreprise de démoralisation s'appuie pour l'essentiel sur des documents français habilement présentés.

À partir du 1er décembre 1915, des nouvelles départementales d’ordre général y font leur apparition, puis à partir du 9 janvier 1916, des nouvelles locales sont également publiées.

Le journal comporte aussi des listes de prisonniers de guerre et de prisonniers décédés dans les hôpitaux allemands, des listes de civils français et belges blessés ou tués par l’artillerie française, et de Français décédés en territoire occupé.

Une édition illustrée paraît, tous les 10 jours au format de 46,5 x 31 pour 8 pages, du 2 août 1915 au 21 octobre 1918.

Elle tire en 1917 et 1918 aux dires de la rédaction à plus de 100 000 exemplaires.

(Gazette des Ardennes - Edition Illustrée- N°64 du 8 avril 1918)

(Gazette des Ardennes - Edition Illustrée- N°64 du 8 avril 1918)

Commenter cet article
G
Bonjour; vous savait ci sais journeaux ont de la valeur ?
Merci
Répondre