Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Simon Rikatcheff, mon « Pépère »

Publié le par Jean-Paul Ancier

(Une carte postale appartenant à Simon Rikatcheff:  "La Grande guerre 1914-16 - En Champagne")
(Une carte postale appartenant à Simon Rikatcheff: "La Grande guerre 1914-16 - En Champagne")

Ferdinand Foch, Maréchal de France:

- "Si la France n’a pas été effacée de la carte de l’Europe, c’est avant tout à la Russie que nous le devons..."

Dès la déclaration de guerre, en août 1914, conformément aux plans établis, la Russie lance une offensive en Prusse Orientale, avant même que la mobilisation soit achevée.

Ceci oblige les Allemands à transférer deux corps d’armée à l’Est, prélevés sur le front ouest et provoque des pertes russes importantes.

C'est ainsi que la France gagne la première bataille de la Marne en septembre 1914.

La Grande -et longue- Guerre a connu bien des moments fatidiques où le sort de la victoire est passé d'un camp à l'autre: pour la France, elle aurait pu se terminer dès son début, par une défaite, pire que celle de 1870.

Pareillement, en 1916, alors que l'armée française est exsangue, le Corps Expéditionnaire Russe vient l'aider en Champagne.

C'est ce que je veux raconter.

Commenter cet article