Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arrivée de la 3e BRS à Brest en août 1916-Revue de presse

Publié le par Jean-Paul Ancier

Excelsior, dimanche 23 juillet 1916

Excelsior, dimanche 23 juillet 1916

Revue de presse, forcément partielle étant donné la multitude de quotidiens, d’hebdomadaires et de mensuels publiés à l’époque (avec des tirages impressionnants).

Il faut rappeler au passage que les arrivées successives des 2e, 3e & 4e BRS ont été beaucoup moins « médiatisées » (presse et SPA) que l’arrivée de la 1ère à Marseille.

Il s’agit dépasser la censure, la propagande et la grandiloquence inhérentes à la presse écrite pendant la Grande Guerre.

Après avoir consulté successivement les travaux sur cette question de Gilbert Cahen, d’Aline Duchêne, de Jean-Pierre Caule et … après avoir repris les miens, il est possible d’établir une sorte de chronologie. 

-Le Temps, 15 juillet 1916, page 4, quelques lignes pour donner cette information : « Arrivée d'un nouveau contingent russe. Un nouveau contingent russe vient de débarquer à Brest. Comme le précédent, il sera dirigé tout d'abord sur un camp, en attendant le moment de participer aux opérations. »

-L'Humanité, 18 juillet 1916 : « Un nouveau contingent russe débarque à Brest. Un nouveau contingent russe vient de débarquer à Brest. Comme le précédent, il sera dirigé tout d'abord sur un camp, en attendant le moment de participer aux opérations. »

-Le Matin, 18 juillet 1916 : « Arrivée en France d'un nouveau contingent russe. Un nouveau contingent russe vient de débarquer à Brest. Comme le précédent, il sera dirigé d'abord sur un camp, en attendant le moment de participer aux opérations. » 

-L’Ouest-Eclair, 18 juillet 1916, page 2 : « Brest, 17 juillet. Arrivée en France d'un nouveau contingent russe. Un nouveau contingent russe vient de débarquer à Brest. Comme le précédent, il sera dirigé d'abord sur un camp, en attendant le moment de participer aux opérations. » 

-Le Petit Journal, 18 juillet 1916, page 1 : « Un nouveau contingent russe qui nous arrive. Un nouveau contingent russe vient de débarquer à Brest. Comme le précédent, il sera dirigé d'abord sur un camp, en attendant le moment de participer aux opérations. » 

Même rédaction que Le Temps, L’Humanité, Le Matin et L’Ouest-Eclair ! Même origine ? Certainement !

-Le Petit Journal, 19 juillet 1916, page 2 : « Les Russes à Brest…. Brest, 18 Juillet. Un paquebot arrivé au cours de la nuit a débarqué hier matin un fort contingent de troupes russes. » 

« Selon l’usage russe, les soldats étaient accompagnés de l’enfant du régiment -un gamin de 9 an… »

-Le Petit Journal, 20 juillet 1916, page 3 : « Une revue des Russes acclamée à Brest…. Brest, 19 Juillet. » Après-midi : service religieux, revue, défilé. Présence du vice-amiral Pivet, préfet maritime, accompagné de son état-major et de tous les officiers supérieurs de la garnison. Foule en liesse.

-L'Humanité, 20 juillet 1916 : « Brest, 19 juillet. L'arrivée d'un contingent de troupes russes a donné lieu, hier, a des manifestations chaleureuses. » Même récit avec des accents différents.

-Le Temps, 21 juillet 1916, page 2 : « Une arrivée de troupes russes à Brest. » Même récit avec des accents différents.

-La Dépêche de Brest, 23 juillet 1916, édition du soir, page 1 : « Les Russes de Brest à Marseille ».

-Excelsior, 23 juillet 1916, page 1 : « L’arrivée de nouvelles troupes à Brest ».

« Nous avons annoncé il y a quelques jours l’arrivée d’un nouveau contingent de troupes russes à Brest. » 

-Le Temps, 24 juillet 1916, page 3 : « Arrivée de troupes russes à Marseille-venant de Brest ».

-L'Humanité, 24 juillet 1916 : « Un contingent russe à Marseille. »

-Le Monde illustré, hebdomadaire, 29 juillet 1916, page 1 : « Un nouveau contingent de troupes russes vient d’arriver en France et a débarqué le 17 juillet à Brest. »

-La Dépêche de Brest, 2 août 1916, édition du matin, page 2 : « Les Russes à Brest ».

« Hier encore, nos alliés débarquaient à Brest …. » Foule innombrable au débarquement jusqu’au cantonnement. »

« M. le vice-amiral Pivet, préfet maritime… se rendit à bord du navire qui transportait les troupes pour souhaiter la bienvenue. »

 « Sur le quai, on remarquait la présence du contre-amiral Morier, major général ; du consul de Russie, M. de la Ménardière ; du colonel Morache, chef d'état-major de la place forte, ainsi que de nombreux officiers. »

-La Dépêche de Brest, 2 août 1916, édition du soir, page 1 : « Les Russes à Brest. Une autre partie du contingent vient d'arriver sur rade. Nous croyons savoir que nos alliés débarqueront au même lieu et dans les mêmes conditions qu'hier. »

-La Dépêche de Brest, 3 août 1916, édition du matin, page 2 : « Revue des Russes à dix heures ce matin. Sur la demande du commandant du détachement russe et sur autorisation du vice-amiral préfet maritime gouverneur, une parade aura lieu ce matin 3 août, à dix heures, sur la place du château et le cours Dajot, dans les mêmes conditions que celle qui a déjà eu lieu. » Et encore, « Des Russes ont encore débarqué, hier après-midi, dans notre port. »

« …l'étendard blanc brodé d'or et d'argent… ».

« M. le vice-amiral Pivet, commandant en chef, préfet maritime, qui a souhaité la bienvenue au chef du contingent, va passer les soldats alliés en revue. »

-La Dépêche de Brest, 3 août 1916, édition du soir, page 1 : « Les Russes acclamés par les Brestois. Ce matin, à dix heures, s’est déroulée sur la place du Château et le cours d’Ajot, une belle impressionnante revue. Le commandant du détachement russe avait réuni ses troupes qui, formées en carré sur la place du Château ont d’abord assisté au service religieux célébré par le pope. » Service religieux, revue, défilé.

-L’Ouest-Eclair, 3 août 1916, page 5 : « Des troupes russes à Brest. » « Mardi soir et mercredi soir, de nouvelles troupes russes sont arrivées à Brest. Elles ont été reçues par les autorités maritimes, militaires et civiles et conduites par la musique de la flotte, dans les cantonnements qui leur étaient réservés. » 

-La Dépêche de Brest, 4 août 1916, édition du matin, page 2 : « Les Russes à Brest, la revue d'hier ».

« M. le vice-amiral Pivet, préfet maritime, gouverneur, arrive sur la place, accompagné de son aide de camp, le lieutenant de vaisseau Delaby ; du colonel Géniteau, commandant les subdivisions du Finistère ; du colonel Morache, chef d'état-major de la place forte ; du commandant Duplessis d'Argentré et du capitaine Tanquerey, officier d'état-major ; du capitaine de frégate de Villeneuve et de nombreux officiers. Après avoir passé sur le front des troupes, l'amiral se place derrière le drapeau, face au pope qui, tout aussitôt commence la cérémonie religieuse. » Défilé. Ovations.

-L’Ouest-Eclair, 4 août 1916, page 9 : « Les Russes à Brest ». Arrivée « mardi et mercredi ». Revue, service religieux.

« Cette cérémonie, qui fut du reste, en tout point semblable à celle qui se déroula il y a quinze jours, lors de la venue du premier contingent russe en notre ville… »

-Le Petit Journal, 4 août 1916, page 3 : « Un nouveau contingent de troupes russes est arrivé à Brest. »

-Le Temps, 5 août 1916, page 2 : « Revue des troupes russes à Brest - Brest, 4 août. À Brest. De nouvelles troupes russes ont débarqué hier à Brest. »

« Après le salut au drapeau, le vice-amiral Pivet, préfet maritime de Brest, passa les soldats en revue, en présence de l'attaché naval russe à Paris, le capitaine Dimitrief. » Foule énorme. Défilé vers les casernes.

« Les Brestois ont assisté en foule, ce matin, à la magnifique revue des troupes russes par le vice- amiral Pivet, commandant en chef et gouverneur de la place. » Service religieux, revue.

-L'Humanité, 5 août 1916 : « Des contingents russes ont débarqué à Brest. Brest, 4 août. Les Brestois, ont assisté en foule, hier matin à la magnifique revue des troupes russes par le vice-amiral Pivet, commandant en chef et gouverneur de la place. »

-La Dépêche de Brest, 6 août 1916, édition du matin, page 2 : « Hervagault fait le mort… Brest, 5 août. Monsieur le rédacteur en chef, Maintenant que les troupes russes ont quitté Brest …. »

-Le Temps, 9 août 1916, page … : « Le prêtre russe n'est pas un pope. Les journaux ayant employé le mot « pope » pour désigner le prêtre russe qui officia à la cérémonie religieuse qui précéda la revue des troupes à Brest, l'aumônier du 4ème régiment russe à l'étranger a adressé la lettre suivante à la Dépêche de Brest. » Il s’agit de la 2e BRS.

-La Dépêche de Brest, 9 août 1916, édition du matin, page 2 : « Les Russes et Hervagault. On nous écrit - Brest, le 6 août 1916. »

-La Dépêche de Brest, 10 août 1916, édition du soir, page 1 : « Nouvelles locales - Les Russes à Brest Un navire russe, transportant un nouveau contingent de troupes, est arrivé ce matin sur rade. »

« Vers une heure, nos alliés débarquent. Ils sont reçus par le colonel Géniteau, le commandant d'Argentré, le capitaine Tanqueray. Successivement, les compagnies se rangent sous les arbres des jardins du Port de commerce. À 2 h. 30, le Préfet maritime est salué par l'exécution de la Marseillaise. Ensuite, il passe les troupes en revue. »

-La Dépêche de Brest, 17 août 1916, édition du soir, page 3 : « Arrivée de soldats russes au camp de Mailly – Troyes, 17 août. Des troupes russes viennent d'arriver au camp de Mailly. »

-La Dépêche de Brest, 20 août 1916, édition du matin, page 2 : « Dans les Balkans – En Macédoine – Des russes à Salonique – Milan, 19 août. De nouveaux contingents de troupes russes sont arrivés. On dit que ces troupes ont déjà pris part à d'importants faits d'armes contre les Allemands. »

-L'Humanité, 30 août 1916 : « Les troupes russes à Salonique. »

« Petrograd, 29 août. A propos de l'arrivée des troupes russes à Salonique, le Rietch écrit …. »

 

Commenter cet article